Passion-USAP

Forum non-officiel de l'USAP


    Stade Toulousain

    Partagez
    avatar
    Josep
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin
    Nombre de messages : 350
    Localisation : Alenyà en Catalunya del Nord ...
    Humeur : Fan inconditionel, passioné donc de bonne humeur !
    Réputation : 0
    Nation :
    Club :

    Stade Toulousain Stade Toulousain

    Message  Josep le Mar 11 Nov - 15:08


    Maillots :




    Effectifs :
    Avants


    • N°1: Dann Human, pilier Sud-Africain arrivé au club en 2004.
    • N°1/3: Salvatore Perugini, pilier italien arrivé au club en 2005.

    • N°1/3: Jean-Baptiste Poux, pilier français et au club depuis 2002.
    • N°1/3:Yohan Montes, pilier français en provennance du Stade Français arrivé au club en 2007.
    • N°1/3: Benoit Lecouls, pilier international français arrivé de Biarritz en 2008.
    • N°2: William Servat, talonneur international français toulousain depuis 1994.
    • N°2: Virgile Lacombe, talonneur français formé au club.
    • N°2: Alberto Vernet Basualdo, talonneur argentin au club depuis 2007.

    • N°4/5: Fabien Pelous, Deuxième-ligne français au club depuis 1997, recodman français des sélections avec le XV de France.
    • N°4/5: Patricio Albacete, Deuxième-ligne international argentin de retour au club en 2006, un des meilleurs au monde à son poste.
    • N°4/5: Romain Millo-Chluski, Deuxième-ligne français au club depuis 2000.

    • N°4/5/8: Julien Ledevedec, Deuxième-ligne ou troisième-ligne polyvalent français formé au club
    • N°4/5/6/7/8: Gregory Lamboley, Deuxième-ligne ou troisième-ligne français au club depuis 2000, jeune joueur à suivre.
    • N°6/7: Thierry Dusautoir, Troisième-ligne d'origine française arrivé de Biaritz en 2006.

    • N°6/7: Jean Bouilhou, Troisième ligne français au club depuis 1999. Capitaine du Stade Toulousain.
    • N°6/7: Yannick Nyanga, Troisième-ligne français arrivé de Béziers en 2005.

    • N°6/7/8: Finau Maka, Troisième-ligne fidjien arrivé au club en 2003

    • N°8: Shaun Soverby, Troisième-ligne sud-africain arrivé du Stade Français en 2007.


    Arrières


    • N°9:Jean Baptiste Elissade, Demi de mêlée international français. Au club depuis 2002.
    • N°9: Byron Kelleher, Demi de mêlée All Black resté en France après la coupe du monde. Sans dout le meilleur au monde à l'heure actuelle.

    • N°9/10: Frédéric Michalak, Ouvreur international français de retour d'Afrique du Sud. Capable de coups de génie n'importe quand, c'est lui qui a servi Jauzion légèrement "en avant" pour l'essai de la victoire du XV de France face aux Blacks pendant la coupe du monde.
    • N°10:David Skréla, Demi d'ouverture international français. Arrivé cet été du Paris. Enorme défenseur et incroyable buteur quand il est dans un bon jour.
    • N°10/11/12/13/14/15: Gaffie Du Toit, Sud-africain polyvalent arrivé au club en 2006.

    • N°12/13: Yannick Jauzion, Meilleur trois-quart centre au monde et international français. Au club depuis 2002.
    • N°12/13: Florian Fritz, Trois-quart centre international français arrivé de Bourgoin en 2004.
    • N°12/13:Manu Ahoteiloa, Trois-quart centre tongien venu d'Agen en février 2008.
    • N°11/12/13/14: Maleli Kunavore, Trois-quart aile fidjien arrivé en tant que joker médical en 2006.

    • N°11/14: Vincent Clerc, Trois-quart aile international français, un des meilleurs au monde avant sa blessure au genou en mars 2008. Arrivé au club en 2002.
    • N°11/14: Yves Donguy, Trois-quart aile français arrivé au club en 2006.

    • N°11/12/13/14/15: Bertus Swanepoel, Sud-africain polyvalent arrivé au club en 2006.
    • N°11/14/15: Cédric Heymans, Capable d'évoluer à l'aile comme à l'arrière. Un des meilleurs relanceurs de la planète. Arrivé au club en 1998 et international français.

    • N°15: Clément Poitrenaud, Arrière capable de dépanner au centre ou à l'aile, international français.
    • N°11/14/15: Maxime Médard, Arrière-ailier international français. Un des plus grand espoirs du rugby tricolore.

    Staff technique



    • Entraîneur/manager général : Guy Noves, Mythique entraîneur français ancien joueur du Stade qu'il entraine depuis 93.

    • Entraîneur adjoint : Yannick Bru, Entraîneur français des avants depuis sa retraite de joueur en 2007.

    • Entraineur adjoint :Philippe Rougé-Thomas, Ancien joueur et entraineur depuis 2002.

    • Staff médical : Albert Sadacca, Christophe Prat, Christophe Foucaud, Michel Laurent, Benoit Castéra.


    Palmarès :
    Championnat de France

    • Vainqueur: 1912, 1922, 1923, 1924, 1926, 1927, 1947, 1985, 1986, 1989, 1994, 1995, 1996, 1997, 1999, 2001, 2008

    H-Cup

    • Vainqueur : 1996, 2003, 2005
    • Finaliste : 2004 et 2008

    Coupe de France Challenge Yves du Manoir

    • Vainqueur : 1934, 1988, 1993, 1995, 1998

    Coupe de France

    • Vainqueur : 1946, 1947, 1984



    Le Stade Toulousain en bref:

    Nom complet : Stade Toulousain
    Surnom(s) : Les Rouges et Noirs
    Date de fondation : 1907
    Statut professionnel obtenu en : 1er février 1998
    Couleurs officielles : Rouge, blanc et Noir
    Stade : Stade Ernest-Wallon : 19'500 places
    Siège : Stade Ernest-Wallon114, rue des Troènes 31200 Toulouse Cedex 2
    Compétitions engagé : Top 14 et H-Cup
    Site web : Stade Toulousain




    Dernière édition par Josep le Jeu 23 Avr - 13:27, édité 5 fois
    avatar
    Josep
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin
    Nombre de messages : 350
    Localisation : Alenyà en Catalunya del Nord ...
    Humeur : Fan inconditionel, passioné donc de bonne humeur !
    Réputation : 0
    Nation :
    Club :

    Stade Toulousain Re: Stade Toulousain

    Message  Josep le Jeu 23 Avr - 13:24

    Pelous, l'adieu aux armes




    Fabien Pelous raccroche donc les crampons. Il l'a annoncé au cours d'une conférence de presse, aux côtés de son manager Guy Novès et du président du Stade Toulousain, René Bouscatel. Un monument du rugby tire donc sa révérence. Et pour le Stade Toulousain, c'est une page qui se tourne. Le deuxième-ligne, joueur le plus capé du XV de France avec 118 sélections, quitte les Rouge et Noir après douze ans de fidélité, à 35 ans. Pelous avait déjà fermé le livre de l'équipe de France au terme du Mondial 2007 où la France avait échoué en demi-finale face à l'Angleterre. Sur la lancée d'une grosse préparation physique, il avait décidé de poursuivre sa carrière toulousaine une année supplémentaire alors que des rumeurs de retraite courraient déjà. Bien lui en avait pris puisqu'il avait terminé la saison champion de France. L'appétit venant en mangeant, Fabien Pelous avait décidé d'accomplir une année de plus. Epargné par les blessures et ménagé par son staff, il accomplissait deux saisons pleines, parmi ses meilleures. Conscient lui-même qu'il «ne fallait pas exagérer», Pelous a donc décidé qu'il était temps de redevenir spectateur des matches de haut niveau. Une décision qui ne laisse pas ses partenaires indifférents, à l'image de Yannick Jauzion. «C'est forcément une grande déception pour nous. Mais tout a une fin et si Fabien a décidé de faire cette annonce, c'est qu'il a senti que c'était le bon moment. Il va beaucoup nous manquer. C'est quelqu'un qui exprime une grande sérénité à l'approche des grands événements. Il avait une grande importance dans le vestiaire et l'ambiance qui y régne lui doit beaucoup. C'est quelqu'un qui a su mener de front deux carrières, en club et en équipe de France. Il va nous manquer».


    Un palmarès hors norme

    Outre une longévité exceptionnelle au plus haut niveau à un poste très exigeant sur le plan physique, Fabien Pelous peut se targuer de posséder un des plus beaux palmarès du rugby français. Trois fois champion de France (1999, 2001, 2008) et deux fois champion d'Europe (2003, 2005), il a tout gagné avec Toulouse. En équipe de France, il explose les records. 118 sélections (record) dont 42 en tant que capitaine (record), il compte à son actif quatre Grand Chelem (1997, 1998, 2002, 2004) ce qui constitue également un record en France. Sans oublier la victoire finale dans le Tournoi en 2006.

    Venu au rugby pour accompagner les potes, il découvre l'ovalie à Saverdun (1983-1991). Déjà doté d'un gabarit hors norme, il migre vers Graulhet (1991-1994) avant de passer deux saisons à Dax (1994-1997) où il découvre et prend goût à l'exigence du haut niveau. Vient alors Toulouse, qui deviendra son club et sa ville de coeur. Pelous y signera un bail de douze belles années avant de décider de prendre du recul face à la compétition. Une façon de laisser son remplaçant désigné, le jeune Yoann Maestri, prendre possession des lieux sans souffrir de l'ombre du géant. Ne reste plus qu'à réussir la sortie. Et en dehors de ce fameux drop qu'il a promis de passer avant la fin de sa carrière, quelle meilleure façon de fêter son départ qu'en soulevant un quatrième Bouclier de Brennus. B.L.

    Source :: L'équipe.fr


    C'est un très grand monsieur du rugby qui va nous quitter ... Crying or Very sad


    _________________

      La date/heure actuelle est Mar 20 Fév - 4:16